Rachialgies communes : entre mythes et réalité / Quantifier et gérer la douleur: le point de vue des neurosciences et de la psychologie.

Le 01.11.2019
Catégories: Vendredi O.S.
Visites: 807

Le vendredi 1 novembre 2019

De 14h à 18h

 

Cours : Rachialgies communes : entre mythes et réalité.

Enseignant : Dr Stéphane GENEVAY PD, CC

  • Médecin adjoint agrégé
  • Responsable de la consultation multidisciplinaire du dos
  • Service de Rhumatologie
  • Hôpitaux Universitaires de Genève
  • Hôpital Beau-Séjour

Contenu du cours :

Le modèle biopsychosocial, proposé pour mieux comprendre les rachialgies chroniques il y a plus de 30 ans a été confirmé par de très nombreuses études. Malgré cela le constat actuel est celui d’un échec. Peu de choses ont changé, le modèle peine à s’imposer, et les rachialgies communes restent la pathologie la plus invalidante dans les pays à haut revenu économique en même temps qu’elles gagnent en importance dans le reste du monde.

Il semble qu’une source majeure de problèmes réside dans les nombreuses croyances erronées qui viennent nourrir avec avidité le cercle vicieux de la chronicité empêchant le patient de se diriger vers une sortie de crise et une résolution de problème. Or il s’avère que les thérapeutes, bien malgré eux, sont souvent directement impliqués dans ce phénomène !

Cette présentation didactique et interactive a pour but de nous faire revisiter ces présupposés qui gouvernent nos attitudes et nos traitements, de débusquer ceux qui sont erronés et contre-productifs, et de nous amener à faire les changements nécessaires pour renforcer l’efficacité de nos traitements.

 


 

Cours : Quantifier et gérer la douleur: le point de vue des neurosciences et de la psychologie.

Enseignant : Dr Corrado CORRADI-DELL’ACQUA

  • Pr de la Faculté de psychologie et des sciences UNIGE

Contenu du cours :

La douleur non soulagée est un problème majeur de santé publique difficile à résoudre. Contrairement à d’autres affections médicales, la douleur est une expérience difficile à quantifier objectivement. Elle est principalement diagnostiquée à partir des auto-déclarations des patients et/ou des capacités inférentielles des soignants.

Dans cette perspective, des études récentes en neurosciences et en psychologie peuvent potentiellement conduire à deux progrès importants. Premièrement, il a été découvert que la douleur peut être quantifiée en modélisant les réponses faciales ou l'activité cérébrale. Ceci est particulièrement important pour les patients qui manquent de compétences linguistiques / intellectuelles pour s'exprimer. Deuxièmement, les études des processus neuronaux de régulation de la douleur ont dévoilé les mécanismes sous-jacents aux techniques thérapeutiques non-pharmacologiques, tels que les placebos, la distraction ou l’induction de l’humeur.

Ces approches sont importantes pour obtenir un soulagement et, au même temps, réduire les contentions chimiques.

 

Durée du cours: 1/2 jour (4 heures) 

Coût du cours :

Membres : CHF 120.-
Non membres : CHF 140.-
Assistants : CHF 100.-

 


Pour être informé de notre actualité, inscrivez-vous à notre newsletter !

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire